Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Transports

  • Un pneu qui perd la boule

    Dans le cadre du salon de l'auto de Genève, l’équipementier Goodyear à présenté un concept pour le moins étonnant : un pneu sphérique.

    Les véhicules équipés d'un tel dispositif pourraient se déplacer latéralement voire même faire demi-tour sur place. Les nombreux autres avantages de cette technologie futuriste sont présentés dans cette vidéo :

     

    Les adeptes de SF ne manqueront pas de faire remarquer que des véhicules similaires existent déjà. Comme par exemple dans le film "I, robot" très largement inspiré par les écrits d'Isaac Asimov.

  • Go cool, stay alive

    L'actualité du moment met en lumière un certain illogisme dans les pratiques des trafiquants de drogues.

    Alors que leur activité a plutôt intérêt à rester discrète dans sa phase finale qu'est la vente au consommateur, il semblerait que la discrétion ne soit pas de mise dans le transport en grande quantité de la marchandise. Quelqu'un peut-il m'expliquer l’intérêt du "Go Fast" bien repérable alors qu'une voiture modeste se fondant dans la circulation serait sans doute nettement plus discrète ? Certes ils y perdraient un peu de marge mais sans doute moins de marchandise et de vie.

     

    Cet article ne doit en aucun cas être assimilé à la promotion de la consommation de produits illicites.

     

  • un truc en plus qui énerve

    De mon point de vue, le truc qu'elle a de plus que moi cette fille avec son bateau, c'est justement son bateau.

  • Zéro G

    Ca y est, l'apesanteur devient bon marché !

    Tout simplement car le CNES à officialisé les vols paraboliques ouverts aux particuliers. Pour être tout à fait exact c'est une prestation qui sera assurée dans les prochains mois par sa filiale Novespace, présidée par Jean-Francois Clervoy qui fut spationaute pour l'ESA.

    Le principe est simple si l'on ne s'encombre pas de détails: l'avion vole par moment en sinusoïde et dans les phases descendantes l'assiette est suffisamment "négative" pour annuler à bord l'effet de la gravité.

    Le soucis dans l'immédiat c'est que le billet coute 5980€. Mais c'est déjà nettement plus accessible que le vol suborbital à plusieurs dizaines de milliers de dollars proposé par les compagnies comme Virgin Galactic. Compte tenu de la différence de prix je serais tenté de dire tant pis pour la vue sur la courbure de la terre. En plus pour ma part j'ai déjà vécu le fait d'être collé au siégé par l’accélération dans le simulateur de vol du Kennedy Space Center.

  • les avions d'Air France

    Tollé au gouvernement : Air France envisage d'acheter des avions chez Boeing au détriment d'Airbus.

    Cela pourrait sembler logique qu'une compagnie française acheter son matériel à une compagnie elle aussi française. Du moins si l'on étaient pas dans une économie mondialisée où le protectionnisme est une vue de l'esprit. Les 102 députés qui ont signés une pétition pour faire pression sur la compagnie savent-ils qu'elle exploite aussi des avions anglais, canadiens et brésiliens ?

    Je serais tenter de leur donner raison mais Air France est une société privée qui fait ce qu'elle veut (dans les limites de la loi bien évidemment) dans son intérêt économique. L'Etat français n'a pas d'ordre à lui donner, sauf peut être en se servant des places qu'il détient au conseil d'administration d'Air France - KLM, la maison mère, mais j'en doute. Les conservera t'il longtemps ? Je n'en suis pas sûr.

    D'une façon plus générale si l'Etat français ne devait avoir que des fournisseurs français, ou à défaut européen, je le vois mal parti pour acheter des smartphones français à ses ministres ou des ordinateurs français à ses fonctionnaires.

  • les camions aussi prennent le téléphérique

    Oui, j'ai bien écris téléphérique et pas périphérique. Un chantier d'altitude dans les Alpes suisses avait besoin de bennes de grandes capacités. Comme aucune route ne menait jusque là haut ils ont ont fait passés les camions par le téléphérique. La preuve :

    Trucks-in-the-Sky.jpg

    Ils sont fous ces helvetes.

  • The pursuit of perfection

    Voila une vidéo que je trouve intéressante.

    Je kiffe le tableau de bord animé et le triple pot d'échapement central en triangle. Le problème c'est que je suis loin d'avoir ne serais-ce que le début des quelques 300k€ nécessaires pour les avoir avec tout le reste de l'auto. C'est en effet le montant que débourseront les 500 propriétaires de chaque exemplaire de cette Lexus LF-A à la sonorité ravageuse pour les verres à pied. Même si après  un tel chèque on est sans doute pas à un verre près, fût-il en cristal de Baccarat.

    Mais arrêtons de rêver. Je trouve regrettable que les voitures de grandes séries ne proposent pas d'originalité dans le genre. Je préférerai probablement ça à une clim' ou des bouches d'aération chromées. Pas vous ?

  • Ciel ! des cendres [multiples MàJ]

    Mise à jour du 24 avril

    Je pense bien en être arriver à la dernière mise a jour de cette note. En effet la moitie de la famille est maintenant rentrée et ceux qui sont encore bloqués savent quand ils rentrent, même si ce n'est pas tôt. La faute à Emirates et non à Quatar Airways comme je l'ai écris il y a trois jours.

     

    Mise à Jour du 23 avril

    Papa a appeler pour confirmer l'arrivée de la moitié de la famille à la maison pour le 24 vers 1h du matin.

     

    Mise à jour du 22 avril

    Au vu du statut Facebook d'Etienne le vol retour le 23 semble se confirmer. Je ne sais pas s'ils ont trouver des places pour faire Amsterdam-Bordeaux, dès que j'ai la réponse à mon mail je la publie ici.

     

    Mise à jour du 21 avril

    Papa, Maman et les petits ont un billet pour un vol le 23 qui se finit le 24. Il semblerais que KLM soit plus à même de rétablir ses vols rapidement que Quatar Airways qui planifie toujours le retour d'Edith et Pierre ainsi que Hélène et Jacques pour le 30.

    Coline à finalement annulé son séjour à la maison en raison de l'instabilité des informations de la SNCF

     

    Mise à jour du 19 avril

    Aux dernières nouvelles Papa, Maman et les petits sont toujours bloqués à Manille par le nuage de cendres islandaises. Ils ont des billets pour un vol vers Amsterdam le 28, ça les rapprochera déjà beaucoup de la voiture qui attend toujours patiemment à Bordeaux. Edith et Pierre ont un billet pour un vol le 30. Je n'ai pas d'info mais je suppose qu'Hélène et Jacques ont eux aussi trouver un billet pour la fin du mois. Il n'y à pas grand chose à faire à Manille mais au moins, d'après papa, être un petit groupe rend le blocage moins ennuyeux.

    Les retours devraient toutefois être possibles plus tôt car la phase explosive du volcan semble toucher à sa fin. L'approvisionnement en cendres du nuage devrait se tarir et ainsi rendre le ciel nettement plus praticable aux aéronefs. Il semblerais que ce soit la phase explosive qui donne maintenant aux photographes l'occasion de faire des photos aussi belle que celle que je vous propose.

     

    foudre%20rouge%20sur%20nuage%20noir.JPG

     

    Publication initiale du 17 avril

    En ce moment il y beaucoup de personnes qui ont un point commun dans le monde, elle veulent monter dans un avion. Mais un petit volcan islandais, au doux nom de Eyjafjöll, ne l'entend pas ce cratère et fait des cendres tout ces gens dans des hôtels ou des campements de fortune.

    Le panache de particules qui se disséminent dans le nord du ciel europééen est en effet potentiellement dangereux pour les avions (avaries moteur, abrasions des structures...) et les clouent donc au sol. Du point de vue administratif cela donne des fermetures d'aéroports qui sont donc dans l'impossibilité de laisser décoller ou atterrir une grand partie des vols. J'ai comme dans l'idée que dans les prochains jours les compagnies aériennes seront encore plus que d'habitude à l'écoute des prévisions météo. La question que je me pose est la suivante, sachant que les avions de lignes transmettent des données météos aux centres de prévisions ces derniers publieront-ils des infos aussi fiables sans les avions?

    Toute cette affaire est bien la preuve que le progrès technique ne pèse pas lourd face aux éléments naturels.

  • Qui casse paie !

    C'est à peu près ce qui m'est arrivé dernièrement. Sauf qu'heureusement pour moi j'étais la victime de la casse. En effet en juin dernier j'ai profité d'une promo sur le Star Wars Shop (basé en Californie) pour précommander un buste destiné à enrichir ma collection, le Stormtrooper Commander du jeu "le pouvoir de la force". Le temps passe et la production de l'objet subit des contretemps mais j'ai confiance et confirme vouloir finir par recevoir cet objet :

    GG%20Clone%20TFU.jpg

     

    C'est enfin le cas fin janvier, comme le livreur ne trouve pas la maison je lui donne rendez-vous dans Cancon. Tout content de mon acquisition je signe le bon de livraison et repars à la maison déballer mon paquet et là, consternation : l'objet est cassé. Je laisse un peu l'eau couler sous les ponts et puis quand même je me dis que ce serait trop bête de ne pas essayer de faire valoir la garantie "no-hassle, 30 day return" offerte par le site web. Seulement comme j'ai payé quasiment autant pour les frais de port que pour l'objet j'essaie de leur faire prendre en charge la réparation par un atelier français afin de m'éviter un coûteux aller retour France/États-unis. Et c'est là que l'inespéré ce produit, l'échange d'emails fait ressortir que je n'ai même pas à renvoyer l'objet cassé, le site m'offre une autre exemplaire de l'objet, les frais de port et vont même jusqu'à truquer la déclaration de douane pour m'éviter des taxes d'importation.

     

    Je suis toutefois bien décidé à ne pas me faire avoir une deuxième fois et faire valoir mon droit à déballer mon colis avant de signer le bon de livraison. Pour cause de réveil tardif c'est en fait maman qui à signée sans rien regarder mais je ne lui en veux pas (1 je ne l'ai pas averti, 2 j'avais qu'à me lever). J'ai donc maintenant deux exemplaires d'un objet numéroté pour le prix net de ... deux. Bin ouais parce qu'il m'a fallu payer des frais de port sur l'envoi initial auxquels se sont ajoutés ceux de FedEx et en plus il me faudra quand même payer la réparation de l'exemplaire cassé quand je voudrais l'exposer dignement. Ça à peut être pas l'air mais je pense avoir fais une super affaire!!

  • débarquement US en règle en Haïti

    Une semaine après le tremblement de Terre qui a ravagé Haïti les militaires américains ont finalement posés le pied à Port au Prince et pas n'importe comment. C'est à coup de BlackHawk qu'ils ont déposés des soldats ni plus ni moins que sur les pelouses des ruines du palais présidentiel. Les mauvaises langues diront que c'est le genre d'opération qui ressemble à une campagne de com' mûrement réfléchie. Les autres feront plutôt état d'un pragmatisme de bon aloi en justifiant que le lieu est à la fois dégagé et fermé.

    J'ai bien galéré pour vous trouver cette petite vidéo, appréciez-là !

  • C3 Picasso

    En ce moment on peut voir sur nos petits écrans la pub pour la nouvelle déclinaison de la Citroën C3, présentée officiellement au dernier Mondial de l'auto de Paris.



    Je trouve pas la voiture particulièrement belle mais je ne peux pas m'empêcher de regarder cette pub quand elle passe. La musique des films Ghostbuster y évidemment pour beaucoup alors même qu'avec du recul, j'en ai revu un dernièrement, c'est pas un film extra-ordinaire. Ah nostalgie, quand tu nous tiens !
    Notez au passage que Citroën adopte un nouveau slogan : "créative technologie" remplaçant l'ancien "vous n'imaginez pas tout ce que Citroën peut faire pour vous" qui du coup parait bien long. Le logo change aussi, il s'arrondit un peu mais je vous accorde que ce n'est pas flagrant.

  • Mario Kart s'échappe des consoles

    Vous connaissez déjà sans doute Rémi Gaillard, amuseur public montpelliérain, dont la devise est maintenant bien connu des adeptes de son site. Sa dernière frasque en date est des plus sympathique.

  • Gaby s'installe aux States

    Attention : Les colis importés sont soumis aux règles douanières et il y a donc un supplément légal à payer pour réceptionner son paquet.

    Je ne l'ai pas mentionné dans l'article initial, parce que cela me semblais évident.

    --- publication initiale du 18 juillet 2008 ---

    Comme j’achète souvent des objets aux États Unis j'ai trouvé un moyen bien pratique de ne pas payer trop de frais de port, surtout quand j'importe plusieurs paquets dans un court laps de temps. Une société implantée en Floride permet, après fourniture de quelques documents, de devenir locataire d'une adresse fixe, et non une boite postale, dans cet État.

    Comme le cœur de leur activité est le transport de fret ils ont des accords tarifaires avec des transports internationaux et pas des moindres : FedEx et DHL. Le gros atout est bien évidement que les paquets reçus à cette adresse peuvent être regroupés pour être expédié ici ensemble à un prix inférieur que s'il étaient séparés. C'est un peu comme la différence de masse entre un atome et le total de celle de ces composants. Cette consolidation est gratuite pour deux objets recus à 45 jours d'écarts, après c'est payant.

    Vous vous en doutez sans doute le service de base n'est pas gratuit, il me coutera 60 dollars par an en plus des 20 dollars de frais de dossier. Pour ma part je pense que je rentrerai plus ou moins dans  mes frais mais si vous n'avez qu'un besoin ponctuel d'une telle prestation n’hésitez pas a me le faire savoir, je vous donnerai l'adresse à laquelle faire envoyer votre paquet qui arrivera en France lors de ma prochaine demande d'import.