Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pubs jumelées chez Orange

En ce moment Orange diffuse deux pubs bien différentes pour ses produits mais elles ont un point commun assez subtil : une question musicale.

 

Ainsi dans ce premier spot deux jeunes cherchent le nom d'un titre tellement entendu que même les Enfoirés l'ont repris.

 

Et dans cet autre spot, un père de famille bien lourd s’incruste dans les activités de membres de son foyer sous prétexte qu'ils habitent un quartier disposant de l'infrastructure nécessaire.

 

Mais si l'on regarde avec suffisamment d’attention on se rend compte que les protagonistes du premier spot appellent le fils de la famille du deuxième. Faites donc pause à 0:17 dans le premier et à 0:13 dans le second si vous doutez.

Voila donc une sympathique référence croisée que l'on doit au gens de chez Publicis Conseil.

 

Et c'est, malheureusement pour Orange, ce qui me semble le intéressant dans cette campagne.

En effet l’intérêt de pouvoir appeler un ami en visio depuis une piste de ski pour une question musicale me semble relever de la machine de Rube Goldberg. Mais si c'est aussi peu courant que je l’espère, la potentialité du fait permet au moins au service d'urgences des potentiels examens de la gravité d'un accident hivernal sans déplacer un spécialiste.

Plus étrange encore est l’intérêt de la fibre optique pour montrer des photos dans des réunions où l'on a pas sa place.

 

Au fait, le titre que cherche les deux jeunes skieurs est bien évidemment "I was made for lovin' you" par Kiss.

Les commentaires sont fermés.