11 décembre 2012

Mais CAsC on s'en fout !

C'est à peu près la phrase qui m'est venu à la bouche quand a commencé le reportage sur les salaire des patrons du  CAC 40.

Je veux bien admettre que ces quarante dirigants, sur des millions de travailleurs, ai des grandes respnsabilités. Cela ne me semble pas pour autant justifier des montants annuels équivalent à des decénnie de salaire minimum : celui que percoivent probablement des centaines de milliers de personnes.

Mais ce qui m'indigne plus que les chiffres en jeu c'est que la presse en parle tant que ca alors que ce ne sont que 40 personnes.

23:37 Publié dans Billet d'humeur, Travail | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire